la saponification à froid

QU'EST-CE QUE C'EST ET POURQUOI C'EST IMPORTANT

Pour la faire simple et concret : c'est le must have du savon solide pour votre petit corps de rêve.

C'est déjà un bon début, c'est clair et concis. Mais dans le détail ?

Voici une brève explication de ce processus merveilleux qui a changé ma vie (sans exagération puisque fabriquer des savons et observer ces transformations est la vie que j'ai décidé de mener). 

Penchons-nous d'abord sur la première partie de l'appellation : La saponification

Pour fabriquer un savon saponifié à froid, il vous faut :  du gras et un alcalin. Dans le cas des savons pluton. on utilise des huiles et des beurres végétaux uniquement (oui c'est important car non ce n'est pas toujours le cas) qui sont tous issus de l'agriculture biologique et ce fameux alcalin : une lessive de soude (eau + soude caustique).
De prime abord ça ne tente pas le premier chaland, le mot soude fait peur. Et pourtant, cette lessive corrosive, au contact du gras (huiles et beurres végétaux si on suit) provoque une réaction chimique (chimique n'est pas le contraire de biologique ou de naturel ou de 'green' - ou tout autre adjectif du même acabit).

Lors de cette réaction chimique donc, la soude disparaît.

Et de l'opération corps gras (huiles/beurres) + alcalin (lessive de soude), on obtient : savon + glycérine.

Adios la soude, coucou la glycérine.
Cette dernière est donc naturellement présente dans le savon, grâce à cette réaction chimique (je fais exprès de mettre naturel et chimique dans la même phrase pour qu'on soit bien sûr que chimique n'est pas toujours égal à danger). 

 

Si on a compris comment fonctionne la saponification, allons jusqu'au bout de l'opération : La saponification à froid.

Et là c'est la partie facile : je vous le donne en mille, la saponification s'effectue, ... à froid. C'est à dire que les huiles et les beurres végétaux ne sont pas chauffés à haute température. La conséquence ? Ils conservent toutes leurs propriétés et ne sont pas dégradés par la chaleur. Du coup, BINGO, non seulement le savon lave, mais en plus, il possède des propriétés en fonction des ingrédients qui le composent. Le tout bien glycériné naturellement pour bien hydrater la peau. 

Pas mal non ?

 

Mais alors tous les savons ne sont pas saponifiés à froid ? 

Malheureusement pas ! Et pour une raison simplissime : cette méthode de production n'est pas industrialisable et ne peut être effectuée qu'artisanalement, c'est-à-dire en quantité raisonnée avec une personne formée qui surveille et effectue la production de A à Z - et ça sur pluton., c'est moi !

Cette méthode de production est assez capricieuse, il faut maîtriser les matières premières, dompter ce que l'on appelle "la trace" (le moment du début de la réaction chimique lors de la confrontation des matières entre elles), avoir un œil sur la température et l'humidité de la pièce qui peuvent influer sur la saponification et enfin, il faut savoir être méticuleux pour obtenir les couleurs, les designs que vous aviez prévus car ce sont des mains et non des machines qui œuvrent à la création des savons pluton. 

 

Quels avantages à utiliser des savons saponifiés à froid pluton. ?
Les savons saponifiés à froid pluton., de par la méthode de fabrication utilisée vous garantissent un savon naturellement glycériné et dont les bienfaits des matières premières utilisées sont conservés. Cela veut dire qu'ils sont doux pour votre peau, mais également pour l'environnement. En effet, d'abord en terme d'énergie, la fabrication d'un savon saponifié à froid ne demande que celle d'un mixeur et d'un bon tour de bras. Enfin côté environnement, pluton. n'utilise que des huiles et beurres végétaux ainsi que des huiles essentielles issus de l'agriculture biologique et met un point d'honneur à ne pas utiliser d'huile de palme (qui se retrouve bien souvent en grande quantité dans les produits de douche du commerce industriel pour son coût très faible). 

Quelles sont les autres méthodes de fabrication d'un savon ? 

Comme tous les savons ne sont pas saponifiés à froid, force est de constater qu'il existe deux autres méthodes de fabrication qui sont celles des savons que vous retrouvez souvent dans les supermarchés. 

  • les bondillons de savons pour fabriquer les savonnettes bon marché : simple comme bonjour, il s'agit de mettre des bondillons de savon (des billes de savons sans glycérine) dans une extrudeuse qui va presser tout ça et faire sortir des savonnettes à la chaine. Le commerçant peut ajouter colorants, ajouts et glycérine dans la machine.

  • les savons au chaudron : c'est la méthode de fabrication du savon de Marseille par exemple. Pour celui là comme son nom l'indique on chauffe la pate à savon très fort dans d'énormes cuves et on effectue ce que l'on appelle des relargages dans le but de pouvoir retirer la glycérine entre autres choses (pour la revendre pour l'industrie cosmétique et par exemple la rajouter dans les savons aux bondillons ou le maquillage).

Voilà, vous connaissez maintenant tous les secrets de la fabrication de savon. De quoi briller lors des prochains dîners !